Marianne
Commission pour l'indemnisation des victimes de spoliations
intervenues du fait des législations antisémites en vigueur pendant l'Occupation

Actualités

Smiley face
Accueil > La CIVS > Actualités > 75 ans après, la CIVS permet la restitution du Signac détenu par le Philharmonique de Vienne
75 ans après, la CIVS permet la restitution du Signac détenu par le Philharmonique de Vienne


En mars, le tableau de Paul Signac Voilier dans un port de l’Ouest que détenait l’Orchestre Philharmonique de Vienne depuis que la Geheime Feldpolizei le lui avait offert en 1940 en remerciement d’une série de concerts dans l’Est de la France, redeviendra la propriété des ayants droit de Marcel Koch, co-fondateur de la Documentation française. Le savoir-faire de la CIVS dans le domaine de la recherche des ayants droit, ses compétences en matière de médiation, et sa connaissance de l’histoire des spoliations ont permis d’aboutir à cette restitution.

Le 15 septembre 1940, le directeur de la Geheime Feldpolizei avait fait cadeau à l’Orchestre Philharmonique de Vienne d’un tableau de Paul Signac Voilier dans un port de l’Ouest en remerciement d’une tournée de trois concerts pour la Wehrmacht à Salins-les-Bains, Besançon et Dijon. Or ce tableau provenait d’une rafle au sein de l’Institut d’Etudes Européennes de Strasbourg, et appartenait à Marcel Koch, secrétaire général de cet institut, résistant, grand serviteur de l’Etat et, après-guerre, co-fondateur de la Direction de la Documentation française.

En avril 2015, le Philharmonique de Vienne donne une série de concerts à Paris au Théâtre des Champs Elysées. Par l’intermédiaire d’un critique musical du Figaro, son Président rencontre la CIVS et lui demande de l’aider à retrouver les propriétaires actuels du tableau. S’appuyant sur les travaux menés par la chercheuse autrichienne Mme Sophie Lillie, la CIVS va identifier les ayants droit de Marcel Koch, disparu sans laisser d’enfants, puis mener une action de médiation qui permettra d’aboutir à une solution admise par tous les ayants droit : la vente aux enchères de ce tableau en mars 2017.