Marianne
Commission pour l'indemnisation des victimes de spoliations
intervenues du fait des législations antisémites en vigueur pendant l'Occupation

Actualités

Accueil > La CIVS > Actualités > Sur recommandation de la CIVS, le Premier ministre décide la restitution d’un tableau de Maurice Utrillo
Sur recommandation de la CIVS, le Premier ministre décide la restitution d’un tableau de Maurice Utrillo

© Bertrand Prévost – Centre Pompidou

Le 22 novembre, le Premier ministre a décidé de restituer L’Eglise de Pont-Saint-Martin (Loire Atlantique), tableau de Maurice Utrillo pris à Stefan Osusky, ambassadeur de Tchécoslovaquie à Paris de 1921 à 1940. Cette décision fait suite à la recommandation de la CIVS en date du 9 juillet 2021.

En mars 1939, Stefan Osusky avait transféré ses tableaux chez un particulier de confession juive demeurant à Paris. L’Eglise de Pont-Saint-Martin (Loire Atlantique) comptait au nombre des œuvres transférées. Le 29 août 1940, le tableau a été saisi par les services de la Geheime Feldpolizei, et transporté dans les locaux de l’ambassade d’Allemagne à Paris, puis au ministère des Affaires étrangères du Reich à Berlin. Mais devant le risque d’un bombardement, l’œuvre a été envoyée en Autriche, au château de Tentschach, où elle fut retrouvée en 1951. Depuis son retour en France, l’œuvre fait partie des œuvres MNR. En 2016, de nouvelles recherches ont permis d’établir sa provenance. Le 9 juillet, la CIVS a considéré que Stefan Osusky, bien que non juif, avait fait l’objet d’une spoliation du fait des législations antisémites. En effet, le particulier à qui il avait confié son tableau était lui-même juif, et visé à ce titre par l’opération du 29 août 1940.